Sélectionner une page

Rencontre trans à Paris

Avec plus de 2.2 millions d’habitants, Paris est plus que jamais la Capitale de la France. Paris, c’est tout et son contraire, même si la réputation de la ville est partout excellente ; ce qui lui vaut d’être la destination de milliers d’étrangers, par an. Sur l’Avenue des Champs-Elysées, célèbre dans le monde entier, des femmes, plus belles les unes que les autres… Difficile de deviner que parmi ces gens qui évoluent à pied ou à vélo se trouvent des trans. Vous voulez justement en rencontrer ? Si Jacques Prévert a écrit que « Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment (…) d’un amour fou », encore faut-il, avant d’en arriver là, en faire la rencontre ! Nous vous avons trouvé les lieux où se rendent les trans et autres LGBT, histoire de vous faciliter la vie parisienne…

Les annonces de rencontres Trans à Paris

Internet : Comment faire la rencontre de trans :

On les appelle ladyboys, shemale, transsexuels, travelos ou encore travestis. Certains mots ne sont pas adaptés ou ne le sont plus mais correspondent à ce que croient en connaitre les gens. Comme il est désormais possible de vivre pleinement sa sexualité, quel que soit le corps dans lequel on est né, il est possible également de trouver le grand Amour ou faire des rencontres sans lendemain. Tout cela grâce à internet.

Ce formidable outil de recherche permet de faire se rencontrer tous types de gens. Pourquoi les transsexuels n’auraient pas droit à ce privilège également ? Il est alors facile pour eux de s’inscrire et de détailler leur profil. Quelles sont leurs attentes ? Rencontrer un ou une partenaire pour la vie, ou papillonner ? Si vous correspondez à ce qu’ils recherchent, sans doute ils ou elles vous enverront un message et vous tomberez sous le charme.

Rencontrer des trans dans la belle ville de Paris, dans le 75 :

La population transgenre est plutôt bien représentée à Paris, ce qui est normal, au vu du nombre d’habitants. On estimait, en 2016, grâce à l’association ORTrans qu’il y en aurait 15 000 en France. Un chiffre certainement en deçà de la réalité, car il ne prenait en compte que les personnes qui avaient poussé la porte de l’association.

Pour être certains d’en rencontrer, il est préférable de porter votre choix sur les bars et les boîtes de nuit transfridendly ou gayfriendly ; c’est-à-dire, étant pour la tolérance et l’ouverture d’esprit.

Dans ce cadre, on ne peut rêver mieux que le bar La Champmeslé. Cela fait des années qu’il a pignon sur rue et cela s’explique sans difficulté : Le lieu est chaleureux, les soirées se multiplient et changent sans cesse de thème. Pas de routine, et une déco sympa. C’est peut-être là que vous rencontrerez la shemale de votre vie ou un beau trans qui fera battre votre cœur. Avec des événements réguliers, le Dépôt vous fera vivre des moments incroyables. Gays, trans, dragqueen, un endroit atypique, pour faire des rencontres qui le seront tout autant ! L’Open Café affiche la couleur, il est ouvert à tous et tout le monde est bienvenu, le seul mot d’ordre : Le fun. Un endroit qui attire les foules, dès les premiers jours du printemps, pour s’installer en terrasse ! Le Village s’est transformé en Like et on lève les deux pouces pour l’ambiance : Défilé de drag queens, c’est vraiment festif et vecteur de rencontres.

Si vous voulez une ambiance encore plus festive, sans doute adorez-vous les boîtes de nuit. Ces établissements sont quelques-uns à être à destination des trans (même si tout le monde est bienvenu !). Destination La Boîte à Frissons. Un nom bien trouvé où on passe des moments de douce folie ou de folie pure, selon vos envies ! Le Rexy, à Châtelet/ les Halles se fait fort d’accueillir tout le monde, dans une joyeuse cohabitation. Un endroit parfait pour rencontrer une shemale ou un transsexuel. La musique aide à lier connaissance.

 

Shemale, ladyboys, transsexuels : Un peu perdu dans le lexique ?

Tout ouvert d’esprit que vous êtes, vous êtes un peu perdu avec tous ces anglicismes ? Histoire de ne pas vexer, mieux vaut savoir de quoi on parle.

Shemale : Il s’agit de deux mots anglais que l’on a accolés pour en faciliter la compréhension. « She », veut dire « elle » et « male » qui veut dire…mâle. On comprend alors qu’une shemale est une femme, née dans un corps d’homme. Afin de pouvoir être elle-même, elle a souvent recours à la prise d’un traitement hormonal. Cela lui permet de procéder à la redistribution musculaire et graisseuse pour faire moins masculine, dans un premier temps et de voir apparaitre des seins. Une shemale, n’a souvent pas eu l’opportunité de passer par la case chirurgicale et a encore, donc des attributs masculins. Même si ce terme est utilisé pour les désigner, il peut être mal interprété, car encore souvent associé à la pornographie ou simplement parce que cela leur rappelle leur sexe d’origine qui n’est pas en corrélation avec leur identité réelle.

Ladyboys : Il s’agit ici d’un terme très spécifique, car il s’applique uniquement aux personnes transsexuelles d’origine asiatique. En Thaïlande, on les appelle Katoï ou encore Kathoey, selon l’endroit. Les ladyboys ont d’abord été connues dans les films pornographiques, qui ont, comme avec les shemale, largement exploité l’intérêt qu’elles suscitaient. Alors que dans les pays d’Asie, ce terme n’est pas péjoratif, il peut l’être dans les pays occidentaux. Il s’agit donc d’une femme, née dans un corps d’homme. Encore que dans les pays asiatiques, cela désigne également un homosexuel ayant des traits féminins.

Ces différents termes englobent donc une réalité, celle des transsexuels. Ce sont des personnes nées avec des attributs sexuels qui ne correspondent pas à leur identité psychologique. Pour ressembler à leur moi intérieur, ils ou elles passent alors par la prise de traitement, mettent des vêtements d’hommes ou de femmes, selon leur identité sexuelle. C’est pourquoi beaucoup les appellent « travestis » ou encore « travelos ». Là encore, c’est une chose différente. Les travestis peuvent être des hétéros qui aiment s’habiller en femme ou qui le font pour leur travail, lors de spectacle, quand leurs traits et leur physique s’y prêtent.

Paris, la Ville Lumière fait briller de mille feux les soirées festives qu’elle abrite. Lieu parfait pour rencontrer des trans, grâce à son ouverture d’esprit et ses quartiers particuliers, notamment Le Marais. Histoires d’un soir ou histoire d’amour, c’est vous qui voyez, en fonction du feeling.